Musée Colonial

C'est à Marseille, port ouvert sur le Monde et les colonies, que sera créé le premier Institut Colonial de France, en 1893, sous l’impulsion du docteur Edouard Heckel (1843-1916). Il sera d'abord soutenu par le Ministère des Colonies, puis par la chambre de Commerce de Marseille qui va y créer six chaires d’enseignement colonial. Heckel développe la recherche appliquée et enrichit le Musée.

Outre leur emploi pour l’enseignement, les échantillons du Musée Colonial furent utilisés pour les expositions universelles et coloniales de la fin du XIX ème et du début du XXème siècle, afin de faire connaître au public tous les produits importés des colonies. Ainsi, selon Jules Charles-Roux, le visiteur doit emporter « de son passage mieux qu’un souvenir pittoresque, plus qu’un souvenir agréable : il doit garder en lui, au sortir de sa visite la mémoire d’un enseignement » ! 

 

Collections

Encore conservé en partie à Aix Marseille Université, ce Musée constitue une pièce unique présentant une large gamme d'échantillons, depuis le produit brut jusqu'aux produits finis. Il permet d’illustrer la biodiversité des plantes utiles à l’homme, mais aussi la grande diversité de leurs usages souvent millénaires. Ainsi, d'innombrables végétaux ont été sélectionnés et utilisés :

  • pour l'alimentation (fruits, légumes, céréales, oléagineux...)
  • comme épices et condiments
  • pour la pharmacopée
  • et pour l'industrie (caoutchouc, bois, fibres, parfums...).

 

© B. Vila

 

Contact du responsable

Bruno VILA : bruno.vila@univ-amu.fr

 

Informations pratiques

  • Consultations, prêts

Sur rendez-vous par mail avec le responsable.

  • Ateliers

Un des Ateliers d'AMU sur le thème du Vivant se propose de faire découvrir aux scolaires le Musée Colonial. Sur inscription en cliquant ici.