Herbiers

Au début du XIXème siècle, avec la création à Marseille d’un Jardin Botanique Public, débute la constitution de « l’herbier de la Faculté des Sciences », aujourd'hui référencé sous le sigle MARS (Index Herbariorum). Un impressionnant réseau d’échanges se met alors en place et l’ensemble des éminents botanistes de l’époque contribua à cette réalisation. Au fil du temps, les herbiers se sont considérablement enrichis par des legs successifs.                                                     

Ces collections reflètent:

  • l’Histoire de Marseille : port ouvert sur l’extérieur, et en particulier à travers ses échanges privilégiés avec les anciens territoires français d’outre-mer,
  • la compétence et le rayonnement international des naturalistes Provençaux du début du XIXème siècle,
  • la grande richesse floristique des régions PACA et Corse.

Aujourd’hui cette collection, renferme plusieurs herbiers prestigieux et historiques du XIXème siècle (herbiers Castagne, Ardoino et Roux) qui correspondent aux premières flores « modernes », un immense Herbier Général du Monde, et l’Herbier de France, Suisse et Belgique. Cette collection renferme également divers herbiers témoignant du passé colonial de la France (Antilles, Madagascar, La Réunion, Afrique Orientale Française…) et des récoltes récentes réalisées sur le pourtour Méditerranéen.

 

Les herbiers sont divisés en deux grands ensembles :

Les herbiers évolutifs

Ce sont ceux dans lesquels on intercale régulièrement de nouveaux échantillons. Ils sont au nombre de six :

Les herbiers historiques

Conservés dans leur format original, ces herbiers suivent le classement de leur auteur. Ils sont souvent étroitement liés à un ou des ouvrage(s) relatif(s) à la flore correspondante. Ils peuvent être classés en deux grandes entités géographiques :

- Les herbiers de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur :

- Les herbiers témoignant du passé colonial de la France et/ou correspondant à des DOM-TOM :

Ces herbiers provenant des Antilles, de Madagascar, de La Réunion, de l’Afrique Orientale Française, de la Nouvelle Calédonie et d’Amérique du Nord et Centrale renferment de nombreux types.

Les derniers legs

Plus récemment, plusieurs herbiers ont été donnés en legs. Pour plus d'informations cliquez ici.

 

Contact du responsable

Bruno VILA : bruno.vila@univ-amu.fr

 

Informations pratiques

  • Consultations, prêts

Sur rendez-vous par mail avec le responsable.

  • Ateliers

Un des Ateliers d'AMU sur le thème du Vivant se propose de faire découvrir aux scolaires les collections de l'herbier. Sur inscription en cliquant ici.