Climatologie

Conception

Danielle Rossin, Formatrice IUFM en SVT

Mots-clefs

climatologie, pollen, MEB, environnement floristique

Accueil des classes

dès la 3ème

 

Durant cet atelier, les élèves font une préparation d'échantillons de pollens de tourbe pour aller ensuite les observer au microscope électronique à balayage. Ils manipulent une carotte de tourbe pour extraire, observer, puis déterminer les pollens. Dans un second temps, ils peuvent identifier l’environnement floristique et son évolution au cours du temps. Des documents complémentaires (diagrammes polliniques) permettront de réaliser l’identification des pollens extraits et de faire la relation avec les conditions climatiques.

 

 

 

 

Objectifs de la climatologie

Les plantes au moment de la reproduction produisent du pollen en très grande quantité. Ce pollen contient les cellules reproductrices mâles qui pourront après transport et dépôt sur le stigmate des fleurs, donner des graines. Une très grande quantité de pollens est ainsi produite chaque année au printemps, on parle de pluie pollinique. La plupart d’entre eux envahissent l’air puis le sol et les milieux aquatiques à chaque printemps.
Les pollens possèdent une paroi ornementée, inaltérable ; ainsi ils se conservent très longtemps dans les sédiments. Les tourbières (lieux d’accumulation de matières organiques) en contiennent de très grandes quantités. Le carottage de la tourbe permet d’examiner les pollens qu’elle contient sur des niveaux successifs correspondant à des âges allant de l’actuel au plus ancien (plusieurs millions d’années).

Les pollens examinés au microscope optique (image de droite) puis électronique révèlent une grande diversité de formes. Chaque espèce végétale produit du pollen dont la forme et l’ornementation de la paroi sont spécifiques.

 

On peut ainsi en identifiant les pollens (deux espèces à droite), lister les espèces qui les ont produits et connaître l’environnement végétal correspondant à chaque niveau de tourbe daté. Les espèces végétales sont en équilibre avec les conditions du milieu. On peut donc en utilisant les données actuelles reconstituer le climat associé à la présence de certains pollens.

 

 


Les études du climat et de son évolution actuelle permettent de se projeter dans un avenir proche et de modéliser les conditions climatiques des futures décennies ; on peut aussi prévoir l’évolution de la végétation associée et le peuplement en général.